vendredi 17 août 2012

Pussy Riot vs Paillotte Roussie

Tiger Bar, Phuket.



La communauté du tourisme sexuel est en deuil aujourd'hui après l'incendie qui a ravagé le fameux Tiger Bar à Phuket, la cathédrale du pole dancing, la Gomorrhe de l'Orient-Extrême.  Le bilan provisoire est de 4 morts et 11 blessés, dont 4 pélerins français.




Si ce n'est le contrepet facile et les cloches du Tiger Bar, aucun lien donc avec le procés des Pussy Riot dont on attend la délibération à Moscou aujourd'hui. Pour rappel, les Pussy Riot avaient osé chanter, dans la cathédrale du Christ Saint-Sauveur, une prière anti-Putin. Décidément rien à voir donc avec Patong et ses artistes interlopes.

S'il était nécessaire, le Chalet précise qu'il ne se joint pas au mielleux concert mondial des humanistes  révulsés par l'inique procés intenté à la troïka pseudo-punk. Elles étaient prêtes à tout pour être connues rapidement. Voilà, c'est fait. Elles ont réussi leur opération de com. Nazdrovie tovarich!








2 commentaires:

Anonyme a dit…

C est ce qu on appelle avoir le feu au cul

Le Chalet de l'Arête a dit…

Sacré Robert, toujours prêt à dégainer son calembour.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...